L’équipe Armaguidon est partie sur la route ce matin vers 13h pour la Ferté Bernard en clio break ! Une pause à Paris avec du Wifi permet de poster quelques nouvelles, après ces 3 jours de travail pour finaliser le robot. Que s’est-il passé ?

D’abord, on s’est vraiment rendu compte qu’une minute et trente seconde, c’est court … Le robot a tout juste le temps de faire quelques allers-retours sur la table que le match est déjà fini … Trop court pour scanner la table et espérer trouver des balles supplémentaires. Donc entre samedi et dimanche, nous avons bricolé un système pour pouvoir prendre les balles dans les distributeurs verticaux. Bien que simple, le système est efficace. Au mieux de sa forme, il suffit de 3 secondes pour prendre une balle dans le distributeur.

La stratégie

Quand la météo est bonne, on gagne pas mal de points. D’abord, le robot va prendre les 3 balles fixes, et va les déposer (1 échantillon + 2 glaces) . Ensuite, il va prendre 3 échantillons plus 2 glaces dans les distributeurs verticaux, puis va les déposer de nouveau. Et tout ca, on l’a vu fonctionner en 1 minute 29 … Ca, c’est la bonne nouvelle, et ca fait 21 points.

La mauvaise nouvelle

C’est que à force de faire des essais, la mécanique fatigue. Une des poulies du carrousel s’est décalée sur son axe, en l’abîmant au passage. Du coup, en forçant pour la remettre, la poulie qui sert de liaison avec l’encodeur (oui oui, celle qui nous a déjà donné beaucoup de fil à retordre …) n’est plus en face du dit encodeur … Le carrousel n’est plus parfaitement aligné. Aussi, une des roues de propulsion a choisie de se desserrer …

Les tests avec notre table se sont donc terminés sur ces échecs.

Normalement,  ces problèmes ont été résolus dans la nuit. Mais comme à chaque fois que l’on démonte quelque chose, il y a un connecteur qui se défait, ou un switch qui se décolle, il faut quelques heures pour stabiliser de nouveau le travail.

Demain, arrivée à la Ferté ou nous ferons les derniers tests pour pouvoir s’homologuer au plus tôt.