Dans cette nouvelle maison, les projets sont d’ajouter une  dose de domotique. Ça ne parait plus anormal en 2011 ! Plutôt que de tout refaire from scratch, je me suis inspiré d’un système existant : Domocan. Ce système a été conçu par M. Bigonoff il y a quelques années. Il l’a installé chez lui, tout comme d’autres personnes. Le principe correspond à mes besoins, il semble fiable, le projet est open source, donc je me suis aussi lancé dans l’aventure !

Présentation

A quoi ça sert ? A rien ! Mais bon, ce n’est pas la première chose que je fais qui ne sert à rien. En gros, avec des interrupteurs, on allume des lampes dans la maison ! Ça n’a rien de révolutionnaire, Edinson l’a fait avant moi il y a plus d’un siècle. La différence avec une installation classique, c’est que les interrupteurs ne sont pas directement en série avec l’ampoule.

Installation classique :
schéma sans bus

Installation en bus:
Schéma avec bus domocan

Avec une telle topologie, on ajoute de l’électronique pour contrôler les ampoules. Lors de l’appui sur un interrupteur, un (ou plusieurs) ordre(s) circule(nt) sur le bus. C’est cet ordre qui déclenche l’allumage de l’ampoule.

Mais on peut aller plus loin. On peut avoir un interrupteur qui éteint toutes les lumières d’un coup ! Pratique quand on va se coucher, et que l’on remarque que l’on a oublié d’éteindre la cave … On peut aussi avoir un interrupteur qui ouvre tous les volets roulants, allume doucement la chambre, et mets le chauffage dans la salle de bain. Ça, c’est pour le matin. ;-) Aussi, on peut prévoir que les ordres ne viennent pas seulement des interrupteurs, mais par internet, ou bien par mail.

Electronique

J’ai repris les schémas disponibles pour domocan. J’ai redessiné les typons, afin de mettre des composants CMS, qui prennent moins de place, et qui sont plus rapides à souder. Voila le schéma de principe global :

Carte gradateur

Carte domocan gradateurCette carte s’occupe de fournir un signal pour la carte de puissance, qui fera varier l’intensité lumineuse de l’ampoule branchée dessus. Elle est branché sur le bus, et fournit 16 sorties. Pour la maison, j’ai compté qu’il fallait 4 cartes gradateurs. Elles seront toutes à coté du tableau électrique. En effet, avec la domotique, il faut que les fils alimentant les ampoules reviennent tous se brancher au niveau de ces cartes.

Carte de puissance

Carte de puissance domocan

C’est l’interface entre la carte gradateur, le secteur et l’ampoule. Elle contient le triac et l’optotriac pour commander l’intensité lumineuse, ainsi que les circuits de protection nécessaires (fusible, self antiparasite). Une carte permet de connecter 4 ampoules. Il faut donc 4 cartes de puissance par carte gradateur.

Carte d’entrée

Carte d'entrée bus domocanCelle ci s’occupe d’envoyer sur le bus les ordres en fonction de l’état des interrupteurs. Elle permet de recevoir jusqu’à 16 interrupteurs de type bouton poussoir. Il y aura 4 cartes comme celle ci dans la maison. Elles seront dans les « coins », afin de minimiser la longueurs des câbles entre la carte et les interrupteurs. Ceux-ci seront câblés avec du câble « fin », car il n’y a pas de puissance qui passe. Les optotriacs assurent l’isolation galvanique.

Carte interface PC

Carte interface PC USB bus domocanPour programmer l’ensemble des fonctions possibles entre les entrées et les sorties, c’est un PC connecté sur le bus qu’il nous faut. Cette carte permet l’interfaçage entre le bus USB et le bus domocan. Le logiciel Domogest proposé par Bigonoff assure la programmation et le contrôle de tout le système.

Le bus

Le bus est linéaire. Il reliera toutes les cartes les unes après les autres. La norme CAN a été choisie, elle fonctionne très bien dans l’automobile depuis plusieurs années. Le câble sera du câble réseau « standard », avec 4 paires. 2 paires pour l’alim, 1 paire pour le bus CAN, 1 paire pour le bus 1-wire. J’utilise des connecteurs RJ45 du commerce pour faciliter le câblage.

Ces modules permettent d’insérer une carte en coupant le câble du BUS et en le sertissant avec 2 prises RJ45.

Pour l’instant, voici les cartes que j’ai produit:
Cartes bus domocan
Il reste a faire les cartes de puissance pour les volets roulants, et à installer le tout dans la maison :-)